Valérie Poirier et Philippe de Patoul

La Chèvrerie de Valérie et Philippe s’inscrit dans un projet plus vaste soutenu par la Fondation pour les Générations Futures : La ferme du Hayon. Celle-ci regroupe plus de 180 coopérateurs et a pour but de relocaliser l’agriculture et revenir à des méthodes de production plus respectueuses de l’environnement, des hommes et des animaux. Depuis 2012, une soixantaine de chèvres de race alpine et saanen paissent la plupart du temps sur une quinzaine d’hectares de prairie et de luzerne conduites en agriculture biologique. Ceux-ci permettent la production de fromages dont les ferments proviennent également de la ferme du Hayon.