Stéphane Longlune

Stéphane Longlune, Normand d’origine, s’est installé en pays montois au début des années 2000. Souhaitant opérer un retour à la terre, il s’est reconverti dans la culture de l’asperge verte et blanche. Progressivement, il a développé d’autres espèces maraîchères et plantes aromatiques. La réputation de ses produits a tout de suite éveillé l’intérêt des restaurateurs les plus exigeants du pays, de Benoit Hardiquest (Bon Bon, Bruxelles) à Benoit Neusy (L’impératif, Maisières) en passant par les frères Thomaes du Château du Mylord.