Andreas Keul

Au terme de deux saisons en tant qu’armailli dans les alpages suisses, Andreas Keul décide de quitter son emploi d’informaticien à Bruxelles. En 2014, il reprend une ancienne boucherie à Waimes et se lance dans la production de fromages respectant les préceptes acquis auprès de nos voisins helvétiques. Favorisant les circuits courts, il se fournit en lait bio à 5 km de l’exploitation et fait l’acquisition d’une cuve en cuivre lui permettant d’élaborer ses pâtes pressées mi-cuites dans la tradition la plus pure. Ses fromages, affinés pour une période minimum de 6 semaines, font l’objet de soins journaliers, faisant ainsi le bonheur des gastronomes et des restaurateurs de la région et au-delà.